Irak/ exportations de pétrole : baisse en volume, hausse en valeur

Publié le par LDB

 
Blogfinance, 20/02/12
 
iraq2010-Crude-Oil_Exportspetrolebrut.gifEffet de la flambée actuelle des cours du pétrole : si les exportations de brut de l'Irak ont reculé en janvier en valeur mensuelle, les recettes associées sont néanmoins en hausse. 

Les données publiées lundi par le ministère du Pétrole indiquent en effet une baisse en volume, mais une une hausse en valeur.

 

L'Irak a ainsi exporté 65,3 millions de barils en janvier, à un prix moyen de 109,081 dollars le baril. En décembre dernier, 66,5 millions de barils avaient été exportés à un prix de 106,18 dollars.

 

Les recettes pétrolières  se sont élevées à 7,123 milliards de dollars en janvier, contre 7,061 milliards de dollars en décembre.

 

Rappelons que la vente de pétrole représente environ 90% des recettes budgétaires du pays et les deux tiers du PIB de l'Irak. Le gouvernement irakien compte bien tirer partie de cette manne pour financer sa reconstruction.

 

Précisons que l'Irak pompe actuellement environ 2,9 millions de barils de pétrole par jour (mbj). Le pays s'est fixé pour objectif d'accroître production cette année à 3,4 mbj, en vue d'en exporter 2,6 mbj

 

En janvier 2011, les statistiques publiées par le ministère indiquaient que l'Irak avait exporté 67 millions de barils de pétrole, générant un revenu de 6,082 milliards de dollars, avec un prix moyen de 90,78 USD par baril.

 

"Il s'agit des exportations et du revenu pétrolier les plus élevés en Irak depuis 2003, et si cela continue, cela remboursera le déficit budgétaire", avait alors déclaré le ministre du Pétrole, Assem Jihad.

 

 

Publié dans infos Irak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article